Retour en haut de la page
IA appliquée en technologie linguistique : Traduction neuronale

L’intelligence artificielle : Un atout pour la traduction

Aujourd’hui, la traduction fait partie des secteurs qui se voient transformés par les progrès technologiques.

Grâce à l’intelligence artificielle, il est désormais possible de traduire des documents et d’offrir des textes de grande qualité, à bas prix, à condition de réussir à associer correctement l’intervention humaine et des outils digitaux performants.

C'est ce qu'on appelle la « TRADUCTION NEURONALE ».

Il ne s'agit pas d'une évolution de la traduction automatique qui, comme on le sait, consiste à consulter une immense base de données pour y retrouver des phrases similaires, mais d’un recours à des neurones artificiels qui miment le fonctionnement du cerveau humain.

Cette solution d’intelligence artificielle adaptée à la traduction propose une adaptation du texte en fonction du contexte.

Par exemple, si dans une notice, on choisit l’infinitif au lieu de l’impératif, le système le mémorise dans ses neurones artificiels et l’applique dans la suite du texte, ce qui est loin d’être le cas dans la traduction automatique par comparaison.

Bien entendu, cette traduction nécessite une relecture dite « post-édition » réalisée par un traducteur de langue maternelle qui intervient pour vérifier le sens et modifier certains éléments stylistiques afin de rendre la traduction plus naturelle à la lecture.

On parvient ainsi à une qualité identique à celle réalisée par le cerveau humain, à moindre coût, et dans des délais bien plus courts.

Le texte final est fluide, naturel, avec une garantie de qualité et de sécurité.

 

Nous proposons la traduction neuronale en combinaison avec des outils d'aide à la traduction dans la plupart des combinaisons linguistiques. Le texte est ensuite traité en post-édition (relecture, correction et amélioration) par un professionnel.

Voir la liste des langues